Julia Kristeva

Wikipedia(e)tik
Hona jo: nabigazioa, Bilatu
Julia Kristeva à Paris en 2008.jpg

Julia Kristeva Bulgaria-n jaio zen 1941eko ekainaren 24an, orain Frantzian bizi da.

Lan multzo bat plazaratu ditu azken urteetan, bai semiologiari buruz, bai hizkuntzalaritza, psikoanalisia, filosofia eta literaturaren teoriari buruz ere bai.

Lanak[aldatu | aldatu iturburu kodea]

Eleberriak
  • Thérèse mon amour, Fayard, 2008
  • Meurtre à Byzance, 2004
  • Possessions, 1996
  • Le vieil homme et les loups, 1991
  • Les Samouraïs, 1990
Saiakerak
  • Histoires d'amour, Denoël, 1983
  • Étrangers à nous-mêmes, Fayard, 1988.
  • La Haine et le Pardon, Fayard, 2005.
  • Le Génie féminin, 3 liburukiak, Fayard, 2002.
  • Le Temps sensible. Proust et l'expérience littéraire, Gallimard, 1994.
  • Seule, une femme, l’Aube, 2007
  • Cet incroyable besoin de croire, Bayard, 2007
  • Polylogue, Seuil, 1977
  • Contre la dépression nationale, Textuel, 1998
  • Le Féminin et le sacré, Catherine Clémentekin batera, Stock, 1998
Besteak
  • Visions Capitales, Réunion des Musées Nationaux, 1998
  • 'Le Langage, cet inconnu. Une initiation à la linguistique, S.G.P.P., 1969.
  • Le Texte du roman. Approche sémiologique d’une structure discursive transformationnelle, La Haye, Mouton, 1970
  • Au commencement était l'amour. Psychanalyse et foi, Hachette, 1985.
  • Semeiotike. Recherches pour une sémanalyse, Seuil, 1969
  • Des Chinoises, Des Femmes, 1974 ; rééd. Pauvert, 2001.
  • La Traversée des signes Seuil, 1975
  • Folle Vérité, 1979
  • Pouvoirs de l'horreur. Essai sur l'abjection, Seuil, 1980.
  • La Révolution du langage poétique., 1985
  • Soleil noir. Dépression et mélancolie, Gallimard, 1987
  • Sens et non-sens de la révolte, Fayard, 1996.
  • La Révolte intime, Fayard, 1997.
  • Les Nouvelles Maladies de l'âme, Fayard, 1993,
  • Au risque de la pensée, éditions de l’Aube, 2001
  • Chroniques du temps sensible, éditions de l’Aube, 2003
  • Micropolitique, éditions de l’Aube, 2001
  • L’Avenir d’une révolte, Calmann-Lévy, 1998
  • Leur regard perce nos ombres, Jean Vanierrekin batera, Fayard, 2011
Commonsen badira fitxategi gehiago, gai hau dutenak: Julia Kristeva Aldatu lotura Wikidatan
Biografia
Bulgaria
Artikulu hau Bulgariako biografia bati buruzko zirriborroa da. Wikipedia lagun dezakezu edukia osatuz.